Entrevue avec Jean-François Capelle, auteur du roman « La Traque. De Montréal à Katmandou »

Thierry ROLLET : Jean-François, de quand date votre vocation d’écrivain ?

Jean-François CAPELLE : Plutôt que de vocation je parlerai de besoin d’écrire. Comme beaucoup de personnes j’avais envie d’écrire mais ne m’en donnais pas le temps. Au fil des ans  j’avais toutefois rempli de nombreux carnets de notes avec des remarques et des descriptions de gens et de lieux. Ce n’est que récemment, ayant pratiquement cessé  mes activités professionnelles, que le projet d’écrire s’est réellement imposé ; initialement pour me donner un nouveau défi, puis si j’ose l’avouer pour laisser une autre trace.

Thierry ROLLET : Quel est la genèse de votre roman ? Ses sources d’inspiration notamment ?

Jean-François CAPELLE : À plusieurs reprises des amis m’avaient suggéré de raconter mes expériences dans les différents pays où j’avais séjourné. N’aimant pas les gens qui se prennent trop au sérieux,  je ne voulais pas écrire quelque chose qui ressemble à des mémoires et j’ai opté pour un récit romancé inspiré des techno-thrillers. Cette approche me permet d’insérer  beaucoup de faits vécus, et quelques idées, tout en essayant de ne pas ennuyer les lecteurs. Le milieu de la construction des barrages, qui est un de ceux pour lesquels j’ai travaillé, c’est imposé naturellement. J’ai choisi l’Inde et le Népal comme premiers terrains de jeu parce que ce sont des pays que j’aime et qui m’ont beaucoup apporté.

Thierry ROLLET : Vous désignez comme principaux protagonistes de ce roman des personnages appartenant à une minorité sexuelle. Pour quelles raisons ?

Jean-François CAPELLE : La première raison est que je connais particulièrement bien ce milieu. La  seconde est que j’avais l’intention de montrer que son appartenance n’est pas un obstacle à la réalisation d’une vie passionnante et constructive. En disant cela je pense au nombre effarant de jeunes gays qui se suicident par manque d’estime d’eux-mêmes ou en raison du rejet de leur entourage.

Ce choix fait aussi partie de ma volonté de promouvoir la diversité.

Thierry ROLLET : On s’aperçoit au cours du roman que le voyage y tient une grande place. Dites-nous en quoi il peut être considéré comme un des éléments moteurs de l’intrigue ?

Jean-François CAPELLE : Le voyage est effectivement un élément moteur de La Traque. Il caractérise mon personnage principal qui se définit lui-même comme étant nomade et arpenteur de paysages. Il justifie aussi la rencontre avec des individus peu ordinaires et permet de transporter l’intrigue dans diverses sociétés et cultures. En fait le voyage est pour moi un élément essentiel pour dépeindre la diversité du monde, sujet qui m’est très cher.

(….)

Lire la suite sur le site VOIR.ca >>>>>

À propos de Guy Boulianne

Copyright © Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier réalise une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique qu'il partage avec ses lecteurs. Il est le fondateur des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Publié le 21 juillet 2010, dans -•♦♦♦ LES ACTUALITÉS ♦♦♦•-. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. J’ai eu le plaisir de faire connaissance avec Jean-François CAPELLE le 10 octobre 2009 à Montréal. Il lançait son livre « La Traque »avec les éditions Dédicaces.

    J’ai rencontré un homme intelligent, cultivé et humble qui avait déjà ses admirateurs.

    Au travers de son roman qu’il m’a gentiement dédicacé et que j’ai lu, j’ai découvert un autre homme à la vie passionnante et mouvementée. Son livre est riche d’intrigues, de détails subtils, de partage de paysages de rêve, et de bien d’autres qualités que les lecteurs sauront découvrir. Il suffit de visionner la vidéo promotionnelle de son livre pour s’en rendre compte.

    Je ne manquerai pas de lire la suite de « La Traque ».

    Au plaisir d’un prochain échange.

    Bien amicalement.

    Jean-Pierre Hermans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :