Les 29 erreurs qu’un éditeur peut faire

Colleen HiggsPar Colleen Higgs : La publication n’est pas pour les timides. Parfois, je me demande pourquoi j’ai décidé de me lancer dans l’édition, en utilisant mon propre argent alors que c’est une entreprise qui regorge de centaines d’endroits possibles où vous pouvez vous tromper. Il y a toujours une nouvelle erreur possible, erreur, erreur, oups, catastrophe. Certains coûtent de l’argent, certains coûtent face. C’est une entreprise qui vous garde humble et sur vos gardes. Une charmante libraire m’a dit qu’elle ne travaillait dans l’édition que brièvement, elle trouvait cela trop stressant. J’ai souri joyeusement.

Je pense que la publication m’enseigne une sorte de pratique zen, de faire de mon mieux pour m’assurer qu’il y a le moins d’erreurs possible et d’essayer de ne pas répéter les mêmes et de me pardonner à moi-même et aux autres, et de le prendre dans ma foulée et d’apprendre à ne pas le faire. permettre à une version éditoriale de «road rage» de prendre le dessus sur moi. Inspire, expire. Lumière rouge, lumière verte. Beauté et erreur. Erreur et beauté.

C’est là que j’essaie d’être, cela prend parfois des jours, des semaines avant de pouvoir me calmer suffisamment pour me rappeler que, si important soit-il, il n’est jamais assez important de me stresser suffisamment pour développer une crise cardiaque ou une autre maladie liée au stress.

Voici quelques-unes des erreurs; n’hésitez pas à ajouter le vôtre, à moins bien sûr que vous n’en ayez jamais connu. Dans ce cas, partez; c’est pas pour toi…

  1. Attribuez un ISBN précédemment attribué à un nouveau livre
  2. Attribuez le bon ISBN mais le livre est imprimé avec le code à barres / ISBN incorrect sur la couverture arrière de sorte que l’ISBN sur la page d’impression et le dos du livre ne soient pas les idem
  3. Pages vierges aléatoires dans le livre
  4. Épeler le nom de l’auteur de manière incorrecte sur la couverture
  5. Typos
  6. Le livre peut être relié de sorte que les pages tombent
  7. Le livre peut avoir des sections reliées à tort de sorte que les numéros de page sont hors séquence
  8. L’impression n’est pas assez bonne, trop claire, la pixellisation se produit
  9. Mal lié donc on dirait qu’un chat a mangé le livre à l’envers
  10. Imprimante incorrecte dans la page d’impression
  11. Oubliez de reconnaître un donateur
  12. Pas assez large à l’intérieur des marges (gouttières)
  13. Dos mal aligné
  14. Dos pas assez large
  15. Dos trop large
  16. Faute d’orthographe dans le texte de présentation
  17. Nombre de pages incorrect dans le catalogue ou dans la base de données BookData
  18. Publier un livre que les représentants ne veulent pas sous-imprimer
  19. Imprimer trop d’exemplaires d’un livre, beaucoup trop (les nouveaux éditeurs se méfient)
  20. Budget selon une ancienne spécification qui est maintenant devenue plus chère
  21. Égarer un livre de factures vous ne pouvez donc pas calculer correctement les redevances
  22. Accordez aux auteurs une remise trop importante et rencontrez ainsi des problèmes de trésorerie
  23. Payez aux auteurs leurs redevances dans les livres
  24. Pensez que si vous allez avec une imprimante moins chère, tout le travail coûtera moins
  25. Pensez que si vous allez avec une grande imprimante établie, vous obtiendrez certainement un excellent service
  26. Obtenez quelques faits erronés dans le livre
  27. Tournez vers le bas un manuscrit qui devient un best-seller
  28. Les numéros de page de contenu ne correspondent pas aux numéros de page de chapitre
  29. Et puis vous oubliez, parce que vous avez appris (à la dure) à toujours vérifier l’ISBN sur la page d’impression et couverture arrière et catalogue par rapport à votre feuille de calcul ISBN que vous obtenez de la Bibliothèque nationale et puis un jour vous ne vérifiez pas parce que ces derniers temps vous obtenez toujours les bons résultats et ensuite…. oups, c’est faux!

Oh et d’ailleurs le numéro 23 se réfère surtout aux poètes payants, dans leurs propres livres, pas aussi mauvais qu’il n’y paraît pour l’écrivain, en fait assez bien. Supposons que le tirage soit de 400 – vous en déduisez 50 exemplaires pour le marketing, les cadeaux et les prix. Vous donnez donc au poète 35 livres (10% de tirage) plus leurs 6 livres gratuits. La chose problématique pour l’éditeur est que les poètes sont un bon point de vente pour leurs propres livres. Donc, en les payant dans des livres, vous effacez efficacement une grande partie de vos ventes potentielles. Il vaut tellement mieux de payer aux écrivains une redevance en espèces (ne perdez pas le livre des reçus de caisse).


Contactez Colleen chez Modjaji Books sur Twitter à @modjaji_bks ; sur Facebook ici, et sur leur site web ici. Ou rendez-lui visite à Francfort au Hall 8, Stand 024.

À propos de Guy Boulianne

Copyright © Guy Boulianne, auteur et éditeur. Ce dernier réalise une quête personnelle, historique, généalogique et symbolique qu'il partage avec ses lecteurs. Il est le fondateur des Éditions Dédicaces LLC : http://www.dedicaces.ca.

Publié le 29 septembre 2014, dans -•♦♦♦ LES ACTUALITÉS ♦♦♦•-, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :