Conspiration : entre l’ombre et la lumière, par André Fontaine

ISBN : 979-8-77-792031-7
Format : 398 pages, 6 x 9 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Conspiration. Entre l'ombre et la lumière - 05

Un des cas les plus monstrueux d’emprisonnement injuste, de torture et de dégradation de notre temps est celui d’André Fontaine. Fontaine, un artiste de renommée internationale en art cosmonitique, un scientiste (il a obtenu un Ph.D. en cosmologie), un cinéaste et un philosophe éclairé, et correspondant de presse à l’étranger, a été retiré du monde des vivants dans le plus grand secret. On l’a enfermé derrière les barreaux d’une prison canadienne, sans procès public et cela, pendant plus de onze ans.

Son histoire n’avait jamais été publiée parce que les pressions exercées ont été si fortes qu’elles ont découragé les meilleures volontés. Après la parution de ce livre, le monde entier saura la vérité. Il connaîtra l’hypocrisie et la répressivité de la « justice » canadienne; justice d’un pays dit libre, où l’horreur et la dégradation se font écoeurantes.

Canada ! Un si beau pays et un si beau nom ! Pourtant un pays où il y a per capita, plus d’hommes derrière les barreaux que dans tous les autres pays du monde occidental. C’est le pays d’une force policière renommée de par le monde, la Gendarmerie Royale du Canada, force policière qui permet l’emprisonnement de gens innocents, mais trop clairvoyants. À cause de la philosophie politique de Fontaine, on l’a enfermé, et gardé enfermé, sur la foi de dossiers créés de toutes pièces, après avoir tenté de le rayer du monde par l’administration de poison et par le manque de soins que requérait son état. C’est presque facile de souffrir pour payer une dette à la société, mais quand il s’agit d’endurer injustement, pour la bêtise des hommes, pour leur méchanceté, pour leur incompréhension, c’est beaucoup plus éprouvant de le faire seul, dans l’ignominie, parce que Fontaine a été abandonné de tous.

Le lecteur de ce livre doit constamment se rappeler que l’histoire qu’il lit est vécue aujourd’hui, en Amérique du Nord, au Canada, au Québec; des documents officiels prouvent les assertions de l’auteur. Même si on est porté à penser : « Ces choses n’arrivent que dans les livres », soyons conscients que la réalité dépasse, ici, la fiction.

Ce livre fut publié une première fois en 1977 et mis à l’index par le gouvernement canadien trois jours après sa parution en raison du contenu politique et des documents classifiés qu’il révélait au grand public Nous sommes donc très heureux de vous présenter cette nouvelle édition.

Amazon | Kindle | eBay | Biblio | Apple | Kobo | Nook | Payloadz | Gumroad | Delcampe | Lulu | Bookelis | Smashwords | Vivlio | Scribd | TheBookPatch | Thalia | Bonanza |

Disponible au format Papier – 29.59 $CA

Disponible au format PDF – 14.80 $CA

payloadz
Extrait en ligne du livre de André Fontaine (le téléchargement est désactivé) >>>>

À propos de André Fontaine

André Fontaine, dit « Le peintre des étoiles », est né le 6 mars 1926 à Saint-Gédéon, un petit village situé au Saguenay–Lac-Saint-Jean au Québec. Artiste-peintre et un journaliste de presse, il créa son propre mouvement dans la peinture : l’« art cosmonitique ». Il a fait ses études au Lac-Saint-Jean, puis son secondaire au collège militaire Royal Road de Victoria, en Colombie-Britannique. Il obtient des maîtrises en psychologie et dans les beaux-arts, ainsi qu’un doctorat en cosmologie de l’université de Floride. Afin de défrayer ses études, il a peint en compagnie de grands noms tel que Jackson Pollock et Jacque Fresco.

André Fontaine est le septième d’une famille de dix enfants dont les parents, Ernest Gagnon et Isabelle Lessard, s’étaient mariés en 1906. Dès l’enfance il se passionne pour la peinture et est fasciné par le ciel. En 1945, il épouse en premier mariage, Marie-Paule Tremblay à Alma (Québec). De cette union, naissent deux filles : Hélène, née le 11 octobre 1946, et Pauline, née en 1948. Ils divorcent en 1966. Vétéran de la Seconde Guerre mondiale, il est blessé en service actif et libéré en 1947. Il a également fait son service militaire aux États-Unis, garde national licencié Lieutenant-colonel. Il fut ordonné pasteur par l’Église unie en 1964.

Artiste peintre, ses œuvres furent primées pour la première fois en 1953 sur le plan international parmi plus de 5 000 travaux exposés. André Fontaine, développe son « art cosmonitique », réalisé à partir d’un médium révolutionnaire, qu’il nomme « Texmos » en 1963. La même année, l’Académie américaine des arts et des lettres lui attribue une médaille ainsi qu’une bourse pour ses créations artistiques et ses recherches, dont la création d’un nouveau médium de peinture. L’année suivante, il obtient la médaille d’or de l’American Architectural association.

Un bel avenir se dessine pour l’artiste qui gagne en popularité. Son travail représente sa vision de l’Univers infini, un pas dans le futur, et marque l’époque par son modernisme. Les expositions s’enchaînent et de grandes personnalités américaines et étrangères achètent ses toiles. La composition nouvelle de ses tableaux donne un effet de trois dimensions. Aux États-Unis, on le connait principalement par son nom de famille « Fontaine », c’est ainsi qu’en 1965, Walt Disney lui rend hommage par une bande-dessinée de Mickey Mouse dans laquelle le neveu de Mickey montre qu’il a obtenu l’autographe du peintre Fontaine. Désormais mondialement connu, à la suite d’expositions simultanées dans 10 capitales du monde, Fontaine, comme de nombreuses personnalités a gagné son succès à l’étranger, avant d’être reconnu dans son pays natal. Au Canada, Galerie L’Art français détient la représentation exclusive de l’artiste en ayant fait l’acquisition de toutes ses œuvres disponibles.

En 1965, Serge Brousseau, célèbre critique pour Le Journal de Montréal définissait André Fontaine comme un « peintre cosmique ». Il est dénommé « le peintre des étoiles », en raison de son art cosmique et d’avant-garde. En 1966, la Wowetco, organisation d’œuvres artistiques et culturelles le prend sous contrat et ses œuvres se retrouvent exposées à travers le monde.

André Fontaine est décédé le 30 janvier 2005 à la suite d’un infarctus du myocarde à l’hôpital Saint-François d’Assise de Québec.



NE PAS CONFONDRE André Fontaine (s’est suicidé en 1977), auteur de la chanson « Notre Père », frère du comédien et chanteur Jacques Desrosiers (alias Patof) et André Fontaine (6 mars 1926 – 30 janvier 2005), auteur du livre « Conspiration : entre l’ombre et la lumière », mis à l’index par le gouvernement canadien trois jours après sa parution en 1977 et réédité par les Editions Dédicaces en 2021.