La savante devait dominer, de Berger Rond

Un homme (RUBBER) remet sa vie en question après s’être remémoré une école imaginaire. Après la perte de son emploi, il s’identifie davantage à des étrangers qu’à son entourage immédiat. A NIE habite dans la même maison que lui.

Son rapport à la vie l’éloigne de l’expression de sa personnalité. Elle est constamment en fuite, mais ne s’éloigne pas de son sentimentalisme. Lorsqu’elle s’affirme dans ses termes, c’est en voulant devenir professeure.

Il en est autrement pour ses amies ; MA VIE et ELLE BET ont des problèmes de compulsion. Chacun à sa manière, RUBBER et A NIE vont évoluer vers la même solution.

Disponible pour le Kindle Amazon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s